L’aménagement des combles présente plusieurs avantages notamment en ce qui concerne le gain de surface habitable, même si les travaux peuvent coûter assez cher lorsqu’il s’agit de modifications complètes. Il est nécessaire pour ce genre de travaux de faire appel à des experts dans le domaine, afin de garantir la sécurité et l’optimisation de toutes les parties de cette pièce notamment en isolant les combles et en installant toutes les commodités pour rendre la pièce habitable pour les résidents de la maison.

Avant d’installer le chauffage il est tout d’abord nécessaire d’étudier toutes les possibilités disponibles ce qui apportera le meilleur en ce qui concerne la qualité mais également le prix. L’isolation est absolument obligatoire avant n’importe quelle installation puisque les combles ne sont pas faits pour garder la chaleur de la maison,  c’est pour cela qu’il faut entamer des travaux avant de se lancer dans une installation particulière.

On retrouve sur le marché divers chauffages qui représentent de véritables révolutions pour ce qui est du gain d’espace, mais également de la qualité.

Dans cet article nous expliquerons en détail tout ce qu’il faut savoir pour chauffer ses combles.

L’extension du système déjà présent

Selon les experts dans le domaine, il n’est pas nécessaire d’installer de nouveaux systèmes dans les combles puisqu’il suffit d’étendre les mécanismes déjà existants pour profiter de la chaleur au sein de la pièce en question.

Lorsque la maison dispose déjà d’un système de chauffage central, les travaux sont réduits puisqu’il suffit juste de déplacer la tuyauterie pour couvrir toute la pièce, sans pour autant installer de nouveaux appareils ou autres. Il reste cependant certains problèmes qui peuvent survenir si la configuration de la pièce ne laisse pas de grandes possibilités de modifications.

Suivre certaines étapes permet d’éviter les éventuels problèmes qui peuvent engendrer des dysfonctionnements graves voire même dangereux à l’avenir.

Les processus à suivre seront expliqués plus en détail ci-dessous :

  • Faire appel à un professionnel pour étudier les plans de la tuyauterie afin d’éviter de faire de mauvaises manipulations, surtout en ce qui concerne le gaz qui peut rapidement représenter un danger pour le propriétaire.
  • Faire des vérifications concernant les capacités du système existant pour savoir si celui-ci est apte à supporter un volume plus important.
  • Se procurer des thermostats performants pour contrôler le niveau de chaleur dans les combles, puisque cette pièce dispose d’une répartition assez particulière par rapport au reste de la maison.
  • Se renseigner par rapport au prix de l’extension et faire des calculs pour voir si sur la durée cela restera rentable ou non.

Les travaux qui doivent être réalisés pour réussir l’installation d’une extension du système de chauffage d’une maison, ne sont pas très importants mais ils impliquent tout de même certaines modifications selon les appareils disponibles. On retrouve les travaux correspondants ci-dessous :

  • La poêle à bois qui nécessite une distribution de la chaleur via des systèmes spéciaux pour permettre une répartition idéale ainsi qu’une meilleure efficacité.
  • La pompe à chaleur nécessite quant à elle de faire passer plusieurs tuyaux tout en plaçant correctement les divers émetteurs.

Chauffage indépendant dans les combles

Après l’isolation de la pièce, on peut également opter pour un chauffage indépendant, comme les radiateurs électriques qui sont assez pratiques et qui ne coûtent généralement pas très cher. On peut également choisir d’autres types comme les radiateurs avec les panneaux rayonnants pour maximiser le confort d’une pièce par exemple.

Il est souvent nécessaire de faire appel à un électricien pour placer des prises afin d’alimenter ce type de radiateur. Le budget reste moindre par rapport à des travaux, puisque pour placer deux radiateurs les spécialistes estiment le coût à environ 1500 euros.

D’autres méthodes existent également puisqu’on retrouve sur les marché diverses autres possibilités qui seront plus détaillées ci-dessous :

  • Le chauffage au sol qui est une sorte de plancher équipé de diffuseurs de chaleur afin de répartir au mieux celle-ci à travers toute la pièce, même si cela reste assez coûteux à réaliser.
  • Le chauffage solaire qui est une solution intermédiaire et qui est surtout utilisée pour respecter l’environnement et réduire la consommation énergétique, même si son installation reste assez compliquée pour les experts dans le domaine.

Il est également nécessaire d’installer des aérations au sein de la pièce pour éviter l’accumulation d’une trop grande chaleur, surtout si l’isolation est très efficace.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *